Pour Pascale Jorland Bao

Maison du fleuve Rhône,
Maison du fleuve Sénégal,
deux maisons sœurs pour
un même désir, partager
notre culture des fleuves.
Derrière chacune de ces maisons, il y a des hommes, des femmes. Il faut bien cela pour fonder, bâtir, consolider, agrandir, rêver…

Aujourd’hui, nos maisons sont en deuil. Nous avons perdu l’une de ses bâtisseuses, Pascale Jorland Bao.

Amoureuse des fleuves et des Hommes, Pascale fut notre lien, notre boussole en terre sénégalaise. Depuis la création de la MDFS en 2006, elle a été de toutes les actions : colloque, exposition, projet pédagogique… Son engagement, sa disponibilité, sa patience et ses connaissances de l’univers fluvial étaient reconnus de tous.
Pourtant, elle, si humble, n’aimait pas être mise en lumière. Plus que capitaine, elle s’imaginait passeuse. Celle qui d’une rive à l’autre permet aux Hommes de se rejoindre. Une femme précieuse.

Sa disparition nous met dans la peine. Nous l’espérons aujourd’hui aux côtés de Maam Coumba Bang, génie du fleuve, figure protectrice qu’elle affectionnait tant.
Toutes nos pensées à sa famille et ses amis.

L’équipe de la Maison du fleuve Rhône

Hommage à Madame Pascale Jorland BAO

Les professeurs encadreurs et les élèves du projet « Raconte Moi Ton Fleuve » du Collège Abodoulaye Mar Diop de Saint Louis du Sénégal ont appris avec émoi et consternation le décès brutal de la brillante coordonnatrice du projet cité en haut Feue Madame Pascale Jorland BAO. Toute l’équipe regrette le grand vide laissé par cette situation. C’est pour cette raison qu’elle tient à lui rendre cet hommage posthume largement mérité. En effet, Madame BAO était une personne qui a su mobiliser tout le collège autour de ce projet qui n’a cessé d’enregistrer des avancées significatives parce qu’elle était pleine d’humanité, de sagesse, d’intelligence, de rigueur et de ponctualité. Elle avait de grandes qualités de management de groupe et un grand sens de l’écoute incommensurable. Notre collaboration n’a duré que deux ans mais son nom restera gravé dans la constellation des grands noms inscrits au fronton de notre établissement, tellement elle a marqué tous les esprits par sa grande discrétion, sa ponctualité et surtout par sa rigueur.

Que Dieu dans son infinie Miséricorde ait pitié de son âme et l’accueille dans le meilleur de ses paradis. Amen!

Aliou NDAO

Professeur encadreur principal

au nom des professeurs et élèves

 

Communauté éducative du Collège Abdoulaye Mar DIOP de Saint Louis du Sénégal

CONSTERNATION

Nous tous de la communauté éducative du collège Abdoulaye Mar Diop qui avons eu le privilège de connaître Madame Pascale Jorland BAO, pleurons les larmes de notre corps.

Comme elle était venue, elle est partie sur la pointe des pieds avec cette discrétion propre aux anges. Notre chance de la côtoyer n’aura duré que deux ans à peine mais le vide qu’elle nous laisse montre, s’il en était besoin, qu’en si peu de temps, de collaboratrice, elle était devenue l’un des maillons de notre grande chaîne.

Le respect, l’estime, l’admiration et l’attachement sont entre autres les sentiments les plus partagés par les membres de l’équipe éducative et des élèves de notre établissement.

Ce n’est d’ailleurs point surprenant pour qui a su observer et juger celle qui, chez nous comme partout ailleurs, même si elle est passée furtivement, a laissé des marques indélébiles qui renvoient à sa simplicité, son amabilité, son sens de l’écoute, sa rigueur dans l’organisation et la méthode, sa compétence, le tout sous-tendu par une très forte personnalité.

Experte en animation de groupe, elle est arrivée aisément à sensibiliser et mobiliser notre collège autour du projet « Raconte-moi ton fleuve » qui ne cesse d’enregistrer des avancées à la grande satisfaction des partenaires français, maliens et sénégalais.

Pourvu seulement que notre Sirène, du Ciel, ne cesse de guider notre pirogue, par fidélité à sa mémoire, nous souhaitons pouvoir continuer à voguer en sa compagnie et à raconter le fleuve Sénégal en même temps que nos amis du Rhône et du Niger.

Que Dieu dans son infinie Miséricorde ait pitié de son âme et l’accueille dans le milieu des ses paradis. Amen !

Madame Aminata Sarr Diop

Principal du CEM Abdoulaye Mar Diop

SAINT-LOUIS SENEGAL

l

M.Konaté

bonjour à tout le monde. je fais partie de l’équipe d’encadrement des élèves du CEM Abdoulaye Mar Diop de Saint-Louis du Sénégal. tout comme eux je suis très flatté par le projet « Raconte-moi ton fleuve ». nous avons la chance de vivre dans une ville d’eau  traversée par un grand fleuve qu’on appelle fleuve Sénégal. ainsi nous tenterons à travers des activités pédagogiques (sorties pédagogiques, atelier d’écriture de contes et de légendes…) insister sur l’utilité du fleuve dans les activités des populations riveraines mais aussi d’attirer l’attention des élèves sur la pollution de ce cours d’eau et de ses conséquences sur la vie aquatique et celle des populations. ce serait ,pour nous, une occasion de  faire connaitre aux autres notre fleuve mais aussi de connaitre les leurs à travers des échanges inter élèves et inter écoles.

M. Konaté professeur-encadreur

Bonjour

Nous avons prévu de traiter les thématiques suivantes:

Sortie au barrage de Diama

Pollution du fleuve à Saint Louis

Activités au tour du fleuve comme la pêche et l’agriculture

Chants, légendes, contes etc

Dés la semaine prochaine nous partons à Diamalaye (un quai de pêche à Saint Louis) pour dérouler notre activité sur la pollution

Aliou NDAO Professeur coordonnateur au CEM Abdoulaye Mar Diop

Ndéye Penda DIAGNE

Je m’apelle Ndéye Penda DIAGNE. J’habite Goxombacc qui se trouve à l’ouest de l’Ile de Saint Louis. Je suis âgée de 16 ans. Je suis au CEM Abdoulaye Mar DIOP en classe de 4ème. Je suis ravie de participer au Projet Raconte Moi Ton Fleuve qui me permettra de parler de mon fleuve le Sénégal et échanger avec les autres élèves pour connaitre d’autres fleuves d’Afrique mais aussi du monde.

Soda DIENG

mon nom c’est Soda Dieng. j’ai 16 ans. je fréquente le CEM Abdoulaye Mar Diop. je fais la classe de 4 ème. ma ville est Saint-Louis. elle se trouve au Sénégal. mon quartier est Goxou Mbacc. j’aimerais participer au projet « Raconte-moi ton fleuve » avec les élèves d’Afrique et de la France.

Aminata Dièye

je me nomme Aminata Dièye. j’ai 16 ans. je fais la classe de 4 ème. je fréquente le CEM Abdoulaye Mar Diop. j’habite dans la région de Saint-Louis du Sénégal plus précisément au quartier Goxou Mbacc. je suis heureuse de participer à ce projet « Raconte-moi ton fleuve » et de partager avec les enfants du monde entier.

Ndéye Fatou NGOM

Je me nomme Ndéye Fatou NGOM. J’ai 15 ans. Je fais la classe de 4ème au CEM Abdoulaye Mar DIOP de Saint Louis du Sénégal. J’habite Goxombacc. J’aime échanger avec les autres collégiens du monde c’est pourquoi je suis heureuse de participer à ce projet qui me permet de raconter aux élèves participant mon fleuve Sénégal et surtout les élèves do mon CEM.

Oumar Diafara BA

je m’appelle Oumar Diafara BA. j’habite à Goxxu Mbacc. j’ai 15 ans et j’étudie au CEM Abdoulaye Mar Diop du Saint-Louis du Sénégal. je suis en classe de 4 ème. je suis heureux d’échanger avec les élèves du monde mais surtout avec les élèves qui font partie du projet « Raconte-moi ton fleuve ».

Zoubida Mbengue

Je me nomme zoubida mbengue élève en classe de 4ème  au CEM ABDOULAYE  MAR DIOP de Saint louis je suis très heureuse  de faire partie du projet Raconte Moi Ton Fleuve qui me permettra de parler  du fleuve SENEGAL. J’aime échange avec les collégiens du monde particulièrement avec ceux qui participent au projet.

Assiétou SENE

Salut je m’appelle Assiétou SENE. je suis agée  de 13ans. je fais la classe de 4eA je suis au C.E.M Abdoulaye .MAR DIOP.je suis sérère » mon principal s’appelle Madame SARR J’habite à Santhiaba J’ai toujours révé de faire la médecine.je suis trés contente de participer  au projet  « Raconte-moi ton fleuve. »